Action: Willy Brandt 1

brandt la une

   « Willy Brandt- policitien humain ou visionnaire Européen? »

(1er chapître)

Avez-vous déjà entendu parler de Willy Brandt ?

Telle était une des questions posées, à Paris, Eggesin et Szczecin dans un sondage organisé par de jeunes lycéens autour des 50 ans du Traité de l’Elysée et du centième anniversaire de la naissance du Chancelier Allemand de 1969 à 1974.
Ce sondage, réalisé auprès d’environ 300 personnes dans les trois pays, préparé, construit et mené par des jeunes leur a permis, à la fois de mieux connaître une partie de l’histoire Allemande (même pour certains jeunes Allemands), mais aussi Européenne. Il les aida surtout à rattacher un Homme, à une action, qui avait pour but de rapprocher des êtres humains en pleine Guerre Froide. Si cela lui valut beaucoup de critiques dans son propre camp, il reçut de nombreux soutiens et de l’admiration pour son courage dans beaucoup pays du monde.

DSC07496  DSC07495 DSC07500

SDC10222 

Les premières conclusions de ce sondage, qui furent présentées à la Fondation Willy Brandt de Berlin, par les jeunes eux-mêmes en présence de M. Rother, un des responsables de la Fondation, montrent qu’en France, le nom de Willy Brandt est souvent oublié. Par contre, il revient à l’esprit lorsque l’on présente la photo de son agenouillement à Varsovie en Mémoire des victimes du Ghetto, en 1970. L’Affaire Guillaume, qui l’obligea à démissionner, n’est pratiquement pas dans les mémoires, ce qui fut souligné par M. Rother « comme une bonne chose, au regard de son SDC10223action, qui mérite plus de souvenirs positifs ».

Toutes les personnes interrogées, qui ne connaissaient pas forcément le Prix Nobel de la Paix 2012 (et vous ???) reconnurent logique, cette récompense en 1971 pour le Chancelier Brandt.

Beaucoup ont souligné l’oubli de cette période de rapprochement Germano-Polonais et de cet homme, peut-être car la division de l’Europe, occultait une partie de la politique Allemande et Polonaise.

Il ressort, que nos jeunes ont beaucoup appris de cette enquête et ont surtout eu envie d’approfondir cette période autour de cet homme, visionnaire d’une autre Europe.

gettoLa rencontre, qui se déroulait à Szczecin du 3 au 09 Mars leur donna l’occasion de travailler encore plus le thème, grâce à l’intervention d’une responsable de l’Institut Polonais de la Mémoire, venue expliquer la perception des Polonais du geste de Willy Brandt en 1970 à Varsovie. Elle détailla les différentes périodes de préparation de la rencontre, du Traité de Moscou, qui scella définitivement la ligne Oder Neisse, comme frontière… Elle revint sur ce moment historique et émouvant, qui montra au monde entier qu’un homme pouvait aider à rapprocher deux peuples ennemis, par un « simple agenouillement », sans effacer les horreurs commises, par un régime, issu du même pays que lui.

praca 1
Ensuite par groupes trinationaux, les lycéens résumèrent leurs recherches sur des panneaux, dont le but était de mettre en évidence les résultats des sondages ou des déplacements du Chancelier W. Brandt, de ses rencontres avec d’autres personnalités célèbres, comme Kennedy. Ces panneaux présentés oralement serviront de base à la fabrication d’un carnet trilingue sur les résultats et contenant une courte biographie de Willy Brandt de 1913 à 1992.

 auchwitz 2

L’hommage aux victimes Juives de l’Holocauste et de la répression du Ghetto de Varsovie fut poursuivi par la visite des Camps d’Auschwitz et Birkenau, où au cours d’une courte cérémonie, des fleurs furent déposées et une bougie allumée devant le mur des fusillés. Ce fut un moment émouvant pour tous.

 La suite du séjour fut basée sur des ateliers pour mieux préparer la venue en Mai des jeunes Allemands et Polonais sur Paris et la fin du sondage, avec des questions plus précises sur certains points.

 berlin 3

Les jeunes Français, eux terminèrent par une visite de deux jours sur Berlin, sur les traces du Mur, malgré la neige et un froid Sibérien, une autre façon pour eux de penser à Willy Brandt, Maire de Berlin de 1957 à 1966.

 Tous attendent avec impatience la possibilité de se revoir pour poursuivre ce projet à Paris, en espérant, le clôturer à Varsovie en octobre prochain, par une belle cérémonie pour rendre hommage aux victimes du Ghetto et à Willy Brandt.

VOIR LA GALERIE PHOTO